Et demain, c'est la Saint-Valentin ! (Info exclusive, je pense être le seul blog à en parler...) Il est donc l'heure pour vous de déclamer une ode à votre moitié, et de lui parler de cardioïde !...

 

Leçon n°2 : lui parler de cardioïde !

 

14 février 2007, 08h12, vous apportez le petit déjeuner au lit de votre moitié. Quelques tranches de brioche à la confiture, un bon verre de jus d'orange, et surtout... un grand bol de lait !

 

DSCN0233

 

Vous lui montrez alors cette forme cardioïde dessinée par la lumière dans le lait du bol, et lui dites d'un ton amoureux "Je t'aime tellement que je n'ai pu m'empêcher de mettre mon amour même dans ton bol de lait" ! Vous venez de démarrer la plus belle Saint-Valentin de votre vie !

 

-

 

cardio

 

D'équation polaire r=1+sin(t), cette courbe peut paraitre totalement inintéressante au premier abord, et pourtant...

 

La cardioïde (du grec kardia, cœur) est la courbe mathématique possédant le plus de propriétés intéressante (c'est une conchoïde, une épicycloïde à rebroussement, quartique bicirculaire rationnelle, une caustique, une orthocaustique et plein d'autres mots bizarres qui peuvent me rapporter quelques visiteurs par le biais de google). Mais ce qui reste le plus important, c'est sa propriété d'être une caustique de cercle. C'est grâce à cette propriété que l'on peut découvrir une cardioïde dans un récipient conique en verre rempli de lait :

 

lait

 

(Une histoire de réflexion de lumière dont la physique optique m'échappe quelque peu). Bon, pour être exact, on ne peut avoir de véritable cardioïde que lorsque le récipient est transparent et que la source de lumière est ponctuelle, dans le cas du bol opaque tout à l'heure avec les rayons du Soleil, c'était une nephroïde, mais ça, il ne faut pas le dire à votre valentine.

 

-

 

14h37 : Avec votre valentine, vous feuilletez un bouquin rempli de belles images fractales (chacun ses occupations), lorsque vous tombez nez-à-nez avec l'ensemble de Mandelbrot (Je reparlerai sûrement lors d'une autre note) :

 

mandelbrot

 

Vous lui susurrez à l'oreille en lui montrant la cardioïde centrale de cette figure : "Quand je regarde cette fractale, je ne peux penser qu'à toi". Et la suite de cette histoire, c'est entre vous et votre moitié...