(Je ne cherche pas à rentrer dans tous les rouages de la question, juste une visite guidée de détails plus ou moins intéressants)

Rappelez-vous, c'était il y a une semaine : vous avez découvert ce qu'était un problème NP-complet, comme celui de la faisabilité du sudoku (et plein d'autres, j'ai donné plein d'exemples), et ce qu'était un problème de classe P...

Le grand problème du problème NP-complet, c'est que dans l'état actuel des choses, un ordinateur met généralement beaucoup de temps pour en venir à bout. Savoir si un sudoku de 10 000 cases est faisable est pour un ordinateur quelque chose d'inenvisageable (avec le manque de chance, la réponse nécessiterait dans les 10^20000 calculs... )...

Inenviseageable ?... Là est la véritable question... Cette question porte un nom : "A-t-on P=NP ?"
Peut-être il existe quelque part, bien caché, un algorithme capable de déterminer si ce sudoku est faisable en un temps admissible, polynomial...
Pendant ce temps là, les mathématiciens cherchent...

Et pour cause : un millions de dollars est prévu pour la personne qui arrivera à démontrer que P=NP, ou arrivera à démontrer son contraire.
Et pourtant, c'est facile de le démontrer : il suffit simplement de trouver un algorithme polynomial qui résolve un problème Np-complet (Ou alors montrer que pour un problème NP-complet précis, il est impossible de trouver un algorithme polynomiale qui réponde à la question).
Ce qui est bien avec les problèmes NP-complets, c'est qu'il sont tous plus ou moins pareils : en résoudre un, c'est la même chose que tous les résoudre. Montrer que un seul est polynomial, c'est montrer qu'ils le sont tous... Idem pour l'inverse.
Bon, c'est pas forcément évident, à vrai dire, mais c'est faisable, avis aux amateurs...
(Enfin, c'est en théorie à la portée des amateurs en cherchant une démonstration du type évoqué ci-dessus, mais tout porte à croire que si la démonstration existe, elle porterait plutôt sur les définitions précises des diverses classes)

Et en attendant d'avoir une démonstrations, qu'en pensent les mathématiciens ?... Un sondage (encore un...) a été réalisé en 2002 sur la question :
45 % pensent que la question sera résolue avant 2050
27 % pensent qu'elle sera résolue après
5% pensent qu'on ne trouvera jamais, que ça sert à rien de chercher et qu'il vaudrait mieux chercher autre chose
(Et les autres ne pensent rien sur la question)

Mais ce qui est encore plus intéressant, c'est la deuxième question posée dans le sondage : "Est-ce que P=NP ?". A ça, on a :
61% pensent que P≠NP
9% pensent que P=NP
Et les 30% qui restent... pensent que c'est ni l'un, ni l'autre...

Et si la véritable réponse était là... Et si la question P=NP était indémontrable ?...
C'est tout à fait possible, Gödel a démontré 1931 qu'en mathématiques, tout n'est pas démontrable. Un théorème indémontrable (dans un système de démonstration donné) est appelé "indécidable".
Heureusement, c'est possible de démontrer que quelque chose n'est pas démontrable (c'est ça qu'est beau, en mathématiques !)...

Et que se passe-t-il si on montre que "P=NP ?" est indécidable ?... Et bien, on ne sera pas plus avancés : les ordinateurs rameront toujours autant pour trouver la réponse d'un problème compliqué, mais on pourra admettre que P≠NP, et démontrer de nouvelles choses à partir de ça...

Et pour résoudre le sudoku, on gardera le papier et le crayon. Ou alors, on peut lire un bon bouquin, les sudoku, en fait, c'est nul...


Sources :
Pour la science - n°334, août 2005