07 août 2014

Aquitaine-Poitou-Charente-Limousin

En juillet dernier, Antoine Planchot, sur Twitter, proposait aux matheux le défi suivant : Combien y a-t-il de cartes possibles pour la #RéformeTerritoriale ? On ne souciera pas de la cohérence économique ou culturelle. /3 — Antoine Planchot (@APlanchot) 16 Juillet 2014 Quand on me pose, directement ou indirectement, ce genre de question, je réagis toujours plus ou moins de la même façon - je lis l'énoncé en me disant que cela n'a pas l'air si difficile, et je retourne vaquer à mes occupation, - je libère 10... [Lire la suite]