Le 15 novembre dernier, ce blog a fêté ses 10 ans ! L'occasion de faire une fête avec tous les copains jusqu'à au moins 18h ! Il y avait une boom avec plein de chaises autour de la piste de danse, et une pêche à la ligne dans le jardin.Mais surtout, j'en ai profité pour répondre à une question laisée en suspens dans tous les articles de ce blog : mais à quoi ça sert, les maths ? Pour ne pas faire les choses à moitié, voici 50 excellentes réponses !

Vignette

À quoi ça sert les maths ? ft Internet

=== Script + Commentaires ===

Bonjour à tous. Aujourd’hui, Choux Romanesco Vache qui rit et intégrales curvilignes fête son dixième anniversaire. Parce que, oui, même si cette chaine youtube n’a que un an et deux mois, cela fait aujourd’hui dix ans que j’ai ouvert le blog qui a donné naissance à cette chaine.

Pour fêter ça, je me suis dit que j’allais tenter de répondre à la question qui revient systématiquement dès que quelqu’un parle quelque part de mathématiques. A quoi ça sert, les mathématiques ? Seulement il n’y a pas qu’une seule façon de répondre à la question. Voici donc 50 réponses à la question : à quoi ça sert les maths ? Cette vidéo est en fait une adaptation d'un article que j'avais écrit en 2011, malheureusement un peu datée. Pour les 10 ans du blog, je n'avais pas le choix, il fallait absolument que je la refasse !

#01 - Réponse concise
Par Robin Jamet, médiateur mathématique au palais de la découverte, mais que l'on retrouve aussi dans les pages mathématiques de Science et vie junior, et sur les ondes de Podcast Science  (Chacune de ses interventions sur ce podcast est un bonheur mathématique à écouter, je vous conseille par exemple celui sur les noeuds, mais aussi tous les autres) .Une réponse avec laquelle je suis 100% d'accord, d'où sa position #1.

Les maths, ça apprend plein de trucs essentiels. Par exemple, ça apprend qu’il faut définir proprement tous les mots que l’on utilise. Et servir à quelque chose, je pense que ce n’est pas proprement défini, on est pas tous d’accord sur ce que ça veut dire, donc on ne sera pas d’accord sur la réponse. Si servir à quelque chose signifie pour vous “sauver des vies” et “construire des ponts”, pourquoi pas, alors j’espère juste pour vous que vous ne vous intéressez pas que à des choses qui servent à quelque chose, parce que votre vie doit être atrocement triste. Si ça veut dire “avoir des applications dans d’autres domaines”, eh bien, allons-y, les mathématiques , c’est que ça, c’est fait pour ça. Les mathématiques, on regarde des objets différents, on dit “tiens, d’un certain point de vue, ils ont quelque chose en commun”, on construit une abstraction (les nombres, les figures géométriques, etc), et à partir de là, tout ce que l’on a trouvé sur ces abstractions vont s’appliquer naturellement dans tous les domaines dont ça vient, et d’autres encore. Et puis, sinon, d’un point de vue personnel, ça sert à quelque chose. Par exemple, moi, ça m’a appris à être structuré dans mes pensées, et concis !

#02 - Réponse Fort Boyard (réponse issue de l'article original)

Grâce aux maths, vous pourrez gagner de précieuses secondes dans la salle du trésor en triomphant à coup sûr des maîtres du fort dans le jeu des bâtonnets, grâce à la solution "toujours laisser 1 bâtonnet modulo 4".
Une histoire que j'avais évoqué dans cet article.

#03 - Déni de réponse
Par Nans “Artémis Plum” Burgarella, de la chaine Youtube This is science.

Attends, moi les maths, je m’en sers jamais. Vous savez, je suis biologiste, je passe ma vie sur le terrain à regarder des poneys et des caribous. Mon truc, c’est le comportement des animaux. Bon, peut être cette fois, là, où j’ai utilisé les réseaux pour étudier les réseaux sociaux de chevaux. Et puis, il y a aussi cette fois où j’ai utilisé la trigonométrie et la géométrie pour simuler un déplacement de caribous. Bon, j’ai peut-être basé toute ma thèse sur l’utilisation de fractales pour caractériser les structure des bancs de poissons. Et puis, je fais quelques petites stats sur toutes mes données pour avoir des résultats. Non, mais vraiment, quelques autres petits trucs, mais je m’en sert jamais des maths.

#04 - Réponse littéraire
Par Lilia Vernalia, du blog éponyme, où elle parle littérature (mais pas que). Souvenez-vous de sa participation très remarquée dans ma vidéo sur le théorème de Banach-Tarski, puisque c'est elle qui avait choisi la couleur de la sphère.

Les maths, ça sert aussi à créer des courants littéraires super funkys. Par exemple, il faut savoir qu’à l’initiative de l’OuLiPo, l’ouvroir de littérature potentielle, on trouve certes l’écrivain Raymond Queneau, mais aussi François Le Lyonnais qui, contrairement à ce que son nom indique, n’était pas lyonnais, mais bel et bien mathématicien. Eh ouais.

#05 - Réponse physicienne théorique
Par David Louapre, auteur de l'excellente chaine Youtube Science étonnante, et du blog du même nom. Si vous ne connaissiez pas, filez tout de suite d'ici, et ne revenez que lorsque vous aurez regardé l'ensemble de ses vidéos !

A quoi ça sert les maths ? Eh bien, ça sert à faire de la physique théorique. Il y a quand même quelque chose de fascinant à voir que toute la physique fondamentale qui a notamment été développée à la fin de XIXe siècle et tout au cours du XXe siècle. À chaque fois, les physiciens font des observations, imaginent un certain nombre de concepts, et finissent par se rendre compte que pour modéliser ces concepts, il faut utiliser un outil mathématique qui était justement disponible là, qui attendait de servir, que les mathématiciens avaient développé plusieurs dizaines d’années, voire un siècle auparavant, et qui collait parfaitement à ce dont ils avaient besoin. Et donc, rien que pour ça, les maths, c’est quand même bien utile !

#06 - Réponse "nature iz beautiful" (réponse issue de l'article original)

Les maths permettent de voir la beauté de la nature ! Grâce aux mathématiques, on peut s'apercevoir que le monde qui nous entoure est fait de courbes et de fractales ! Prenez un chou romanesco, par exemple. Le quidam n’y verra qu’un simple légume, mais le matheux y verra sa structure fractale, ses motifs auto-similaires. Sinon, regardez le ventre de votre partenaire, vous y verrez peut être l’expression de cycloïdes.

#07 - Réponse crochet
Par Kakotille, créatrice de merveilles en crochet qu'elle présente sur son blog Maillalenvers, dont entre autres le châle de Sierpinski et le snood de Moebius.

J'aime porter des châles l'été. Le problème c'est que c'est chaud un châle ! Sauf à Sochaux ! Pour cela il me faut un châle avec peu de surface ! Grâce aux maths, je peux crocheter un triangle de Sierpiński et je pourrai m'envelopper dans une surface tendant vers zéro. C'est parfait ! Par contre, l'hiver, j'aime bien porter des snoods autour du cou. Mais les bords de mes snoods m'irritent. Mais grâces aux mathématiques, j'ai pu me tricoter un snood de Möbius qui n'a donc qu'un seul bord, et qui m'irrite deux fois moins !

#08 - Argument d'autorité (réponse issue de l'article original)

Albert Einstein, lui, il connaissait l'utilité des maths.


#09 - Réponse scout
Par Judu.

Les maths, ça peut servir dans le cas où on se retrouve à constituer une équipe pour encadrer un accueil collectif de mineurs et qu'on doit avoir 1 directeur, au moins 1 animateur pour 12 jeunes, sachant qu'il faut au moins 50% de qualifiés, au plus 30% de stagiaires et au plus 20% de non-qualifiés. Du coup, est-ce que j'ai le droit d'embaucher Rachid-Aldebert comme encadrant sachant qu'il fera sa session de formation générale un mois avant le séjour et qu'il n'est pas sûr de la réussir et donc d'être stagiaire, sachant que j'aurai 35 jeunes et que j'ai pour l'instant deux animatrices qualifiées, un stagiaire et un non-qualifié ?

#10 - Réponse de comptoir
Par la Bécasse, qui a créé
de géniaux programmes pour accompagner certaines de mes vidéos : une représentation visuelle de la suite de Conway, et un affrontement plus vrai que nature contre l'hydre Paris et Kirby.
Les maths, ça sert à montrer qu’il ne peut y avoir d’humain volant. C’est à cause du peu de sobriété des humains. Quand, en pleine ivresse, il doivent rentrer chez eux, ils se mettent à suivre une marche aléatoire. Les mathématiques montrent que les marches aléatoires en 2D reviennent toujours sur leur pas. Bref, les saoûls, à pied, ne se perdent pas, et finissent par retourner chez eux. Mais si ils volent, ils suivent une marche aléatoire en 3D qui part à coup sûr vers l’infini, et ils ne retrouvent jamais leur maison. Finalement, si il y a eu des humains volants, ils sont morts de fatigue après une soirée trop arrosée.

#11 - Réponse Mauvaise foi (réponse issue de l'article original)
Par Alain Briant Coty, qui vient de sortir un podcast absurde à fréquence aléatoire, Attention au tigre.

Imagine. Tu es coincé dans le désert sans calculette, et tu tombes sur un génie qui te propose trois vœux. Seulement, il n'acceptera de les exaucer avant que tu ne calcules la racine carrée de 181 413 961... Du coup, sans les maths, tu peux faire une croix sur tes envies de richesse et de super pouvoirs…

#12 - Réponse anti-ésotérique (réponse issue de l'article original)

À savoir ce qui relève ou non des mathématiques. Souvent, quand quelqu'un parle du nombre d'or ou de la suite de Fibonnacci, il  n'est plus en train de parler de mathématiques. Si un parfum te vend les vertus esthétiques du chiffre d'or ou un dentiste te vente la perfection de la séquence de Fibonacci, c'est sans doute que l'on essaye de t'enfiler du scientifique là où il n'y a que du vent.
J'ai résisté, et n'ai pas inséré dans les images d'illustration ce truc là.

#13 - Réponse logique

Par Thomas Cabaret, de l'excellente chaine youtube Passe-science qui propose une vulgarisation, certe de haut niveau, mais d'une clarté dingue.
Les maths, ça permet de démontrer que si les choses utiles sont par définition celles qui servent à en faire d’autres et les choses inutiles celles qui n’aident à en faire aucune, alors les choses utiles ne sont nécessairement qu’un moyen et les choses inutiles un aboutissement.

#14 - Réponse W9

Par Nicotupe, ex dictateur de Podcast Science, podcast hebdomadaire qui traite aussi de bien de physique, de biologie, de mathématiques et de tous les autres trucs. Pour davantage d'explication sur le système de vote de secret Story, direction cet épisode de Podcast Science.
À discuter de manière très sérieuse pendant des heures du meilleur système d’élimination de la téléréalité pour en conclure en citant l’auteur d’Alice au Pays des Merveilles que le système de Secret Story est optimal.

#15 - Réponse topologique

Par Thomas Cabaret
Mais les maths, ça sert aussi à démontrer en topologie, toute partie d’un ensemble E est ouverte…

#16 - Réponse rassurante
Par le maitre d'Albert, de l'excellente chaine La statistique expliquée à mon chat, qui réunit avec brio les mathématiques et les rois d'Internet.

Si tu lâches une pomme au-dessus du sol, quelque chose d'inquiétant se produit : la pomme s'y précipite. Lorsque tu refroidis un gaz, un autre phénomène complètement fou se produit : son volume diminue. Notre univers est très étrange et nous n'en avons pas reçu le mode d'emploi. Les mathématiques nous permettent de décrire cet univers hostile avec une finesse redoutable, nous en offrant une perspective qu'on ne peut obtenir d'aucune autre manière. Les mathématiques, c'est peut-être par moment très compliqué, mais ça me donne quelque chose que je n'échangerai pour rien au monde : une illusion de contrôle sur mon environnement.

#17 - Réponse TV-geek (réponse issue de l'article original)
Par Alan, ex
ex dictateur de Podcast Science, sans qui ma chaine Youtube n'existerait probablement plus aujourd'hui.
Ça sert à profiter à fond de tout le potentiel comique d'une planche de xkcd ou d'un épisode de The Big Bang Theory ou de Futurama.

#18 - Réponse démonstrative (réponse issue de l'article original)
À démontrer des trucs de façon rigoureuse. Mais aussi, à démontrer de façon rigoureuse que certains trucs ne peuvent pas être démontrés de façon rigoureuse, et ça, c'est fort. Mais aussi, à démontrer que la démonstration qui montre que certains trucs ne sont pas démontrables est rigoureuse (et que, du coup, il existe indubitablement des trucs indémontrables). Et ça, c'est quand même très fort.

#19 - Réponse suisse

Par Alan
Quand on manque de vocabulaire et qu’on ne sait pas dire “nonante” par exemple, bah, on arrive à s’exprimer quand même. On dit “quatre fois vingt plus dix”, “quatre-vingt-dix”, et on comprend !

#20 - Réponse “par où commencer ?”

Par Feez hic, qui m'a proposé une réponse de 10 minutes, que j'ai du raccourcir un peu...
On va parler du produit vectoriel (...) et nous avons ce que l’on appelle la force de Lorentz (...) en fait un tore (...) il y a l’analyse de Fourier, par exemple (...) des fréquences temporelles dans un signal (...) la relativité générale (...) les tenseurs (...) les équations différentielles (...) à sa dérivée première (...) la fameuse équation de Schrödinger

(...) vous parler de symétries (...) théorie des groupes ponctuels de symétrie, par exemple (...) la quantification du moment cinétique (...) le premier modèle quantique d’atome...

#21 - Réponse kikoolol (réponse issue de l'article original)

Par Terry Laire, qui a eu la bonne idée d'enregistrer la totalité des réponses de l'article originale, d'où sa grande présence dans cette vidéo.
a ri1 !!!lol

#22 - Réponse professeur Layton
Par Professeur culture précieuse, qui propose plein de vidéos sur des, en apparence, petits problèmes de mathématique.
J’adore résoudre plein de problèmes, plein d’énigmes. Si j’avais pu, je serais devenu enquêteur. Pour moi, les mathématiques c’est vraiment un outil, une sorte d’arme très puissante. Certains utilisent leur muscles pour résoudre des problèmes. Moi, je préfère utiliser mon esprit et les mathématiques sont quelque chose de très pratique pour ça. Ce que j’adore dans un problème, c’est vraiment le moment où on le résout, le moment où on comprend tout et on se dit “mais comment j’ai pu me poser un tel problème”, “comment j’ai pas pu voir que c’était évident”.

#23 - Réponse “ta gueule Paul” (réponse issue de l'article original)
Par Paul.

Les maths sont objectives, éternelles et absolues. Elles sont donc très pratiques pour légitimer un argument philosophique avec une rhétorique plus ou moins sophistique.

#24 - Réponse sadique

Par professeur culture précieuse.
Les maths, ça rend beaucoup de gens tristes. Et comme je suis un vrai sadique, j’adore rendre les gens tristes.

#25 - Réponse statistique (réponse issue de l'article original)
Par Terry Laire

5% des personnes interrogées répondent "à rien", 10% "à quelque chose", 15% s'en moque, 25% "à résoudre des problèmes de la vie quotidienne", 20% "à faire réfléchir", 25% "à la science" et enfin, 7% des personnes interrogées pensent que les maths permettent de faire des études statistiques bancales.

#26 - Réponse minecraft (réponse issue de l'article original)
Par Armath44, qui tient sa chaine de gaming (parce qu'il en faut !).

À construire des avions. À construire des télés. À faire des sabres lasers. À construire des temples aztèques. À construire la Nintendo Switch. À construire des moteurs. À construire des voitures. À construire des radars. À construire des bombes !

#27 - Réponse gnomes voleurs de slips (réponse issue de l'article original)

Phase 1 : Faire des maths

Phase 2 : ...

Phase 3 : Profit

#28 - Réponse personnelle

Par l'excellente Viviane de la non moins géniale chaine scientifique généraliste Scilabus. Je conseille toute ses vidéos, mais ma préférée reste évidemment celle sur les statistiques appliquées au hack des machines à bonbon.
J’aime les maths parce que, quand j’étais petite et que je regardais des films, je voyais toujours des équations sur les tableaux quand c’était un film qui voulait être sérieux, un peu scientifique. Ca me semblait inatteignable de pouvoir comprendre cette affaire-là. J’avais envie d’apprendre à décoder ce nouveau langage. Maintenant que j’ai appris les maths (du moins une toute petite partie des mathématiques), quand je vois ces mêmes tableaux à la télé, dans les films ou n’importe où, je comprends ce qui est écrit, et les rares fois où je ne comprends pas, au moins je sais pourquoi je ne comprends pas. Je me dis qu’ils ont bien fait leur travail, et qu’ils sont vraiment allé voir de vrais mathématiciens pour avoir des équations qui ont un sens un petit plus profond. Bref, j’aime les maths parce que j’aime avoir à ma disposition une nouvelle langue supplémentaire, même si je ne suis vraiment pas bilingue.

#29 - Réponse patriote (réponse issue de l'article original)

Par Sylkot.
À déchiffrer les messages codés envoyés par les Nazis ou les Japonais et ainsi, à gagner des guerres pour la liberté !

#30 - Réponse méchant de james Bond (Counie43)
Par Counie43, qui tient aussi une chaine de gaming (parce qu'il en faut !).

Grâce aux mathématiques, je vais pouvoir calculer des matrices. Grâce à ces matrices, je vais pouvoir créer des ordinateurs hyper puissants. Et grâce à ces ordinateurs, je DOMINERAI LE MONDE !

#31 - Réponse musicale
Par TAM, le responsable des quelues musiques qui tournent en fond sonore de mes vidoés. Allez écouter le reste de son boulot !

Les maths, ça sert aussi à faire de la musique. Pythagore déjà décryptait les belles harmonies en divisant les octaves en intervalles et composant ainsi la première gamme qui portera son nom. Et jusqu’à aujourd’hui, les maths sont au cœur du travail des acousticiens, ingés sons et sound designers. La musique est mathématique, et comme le disait si éloquemment Leibniz en 1712, la musique est un exercice caché d’arithmétique, l’esprit n’ayant pas conscience qu’il est en train de compter.

#32 - Renversement de la charge de la preuve (réponse issue de l'article original)

Par Terry Laire
Et toi, tu pourrais me dire pourquoi les maths ne servent à rien ?

#33 - Réponse artistique (Théo - Balade mentale)

Par Théo, de la superbe chaine de curiosités scientifiques (mais pas que) Balade Mentale.
Les mathématiques c'est un langage universel qui, par moment, bien que construit de façon totalement abstraite par un esprit humain fonctionnant à pleine blinde vient rencontrer le monde réel matériel tangible et le décrit avec une incroyable précision. Et puis les math, à l'écrit c'est joli on dirait un langue pleine de courbes, de hiéroglyphes, d'hésitations d'accélérations, de fulgurances. Picasso disait « quand je lis un livre d'einstein je ne comprend rien mais ce n'est pas grave car j’apprends autre chose quand même ».

#34 - Réponse contre-intuitive
Par Trashmath, une très jeune chaine de mathématiques qui finira par prendre son envol !

  • Une droite D’ en géométrie

  • Une boule carrée en topologie

  • Une somme infinie dont la valeur est finie

  • Des nombres qui sont égaux à d’autres en arithmétique modulaire

Pas de doutes à avoir, les mathématiques servent à atteindre les paradis artificiels tant prisés par l’homme.

#35 -  Réponse introspective (réponse issue de l'article original)
Par prof Okita, qui décortique sur sa très chouette chaine la scientificité du contenu du jeux vidéo, et de la science fiction de façon plus générale. Un énorme merci pour le boulot d'animation de son avatar !

Comprendre les mathématiques, c'est se comprendre soi-même.

#36 - Réponse Bob le bricoleur (réponse issue de l'article original)
Par prof Okita

Les maths ne sont rien d'autre qu'un outil. Je vous demande, moi, à quoi sert une pelle s'il n'y rien à creuser ?

#37 - Réponse pragmatique (réponse issue de l'article original)
Par prof Okita

À écrire d'épais livres bien pratiques pour caler une table ou une étagère.

#38 - Réponse ma thèse en trente secondes
Par Alexandre, finaliste du MT180.
Les maths, ça sert en médecine à simuler des expériences d’angiographies cérébrales par résonance magnétique, c’est à dire à reproduire virtuellement des images IRM des écoulements sanguins, pour la prévention et le traitement des accidents vasculaires cérébraux. Et rendez-vous compte, en résolvant un seul système d’équation, les équations de Bloch, on est capable de reproduire n’importe quelle image IRM. Alors j’espère maintenant, tout comme moi, vous penserez à toutes ces vies sauvées quand vous ferez des maths.

#39 - Réponse chimiste

Par Brusicor02, l'encyclopédie vivante des chaines culturelles de youtube.
Les maths, ça sert autant à diluer une solution qu’à trouver LA solution. De la simple proportionnalité à Schrödinger, de la cristallographie au nombre de gouttes à ajouter, les maths sont aussi utiles au chimiste que les éprouvettes, surtout qu’elles ne nécessitent pas une heure de nettoyage après usage.

#40 - Réponse existentielle
Par David Loureiro, du podcast Lisez la science.
Quand ElJj m’a demandé de donner ma réponse à cette question, je me suis rappelé ma prof de maths de collège, qui, quand elle la posait, répondait à chaque fois : ça sert aus maçons pour faire des murs droits et avec les bons angles. Je ne précise pas qu’à l’époque, elle nous apprenais le théorème de Pythagore et celui de Thalès.

Mais plus fondamentalement, on pourrait se dire, comme le fait Max Tegmark dans son livre « Our Mathematical Universe », que si toutes les lois physiques qui gouvernent notre vies peuvent être décrite avec les mathématiques, notre univers (voire multivers) n’est-il peut être qu’une construction mathématique extrêment complexe. Dans cette optique les mathématiques serviraient tout simplement à nous faire exister …

#41 - Réponse “c’est bon, t’as suivi ?”
Par Mickaël Launay, l'empereur des mathématiques sur youtube, dont on ne présente plus la chaine Micmaths.
Ça sert à comprendre comment serait le monde s’il était en dimension 4 au lieu de dimension 3. Ça sert à comprendre comment serait le monde s’il était non euclidien à la place d’euclidien. En bref, ça sert à savoir comment serait le monde s’il était tel qu’il n’est pas. Et ça, jusqu’à ce que les sciences physiques réalisent quelques siècles plus tard que finalement le monde est multidimentionnel et non euclidien. En bref, les mathématiques permettent de comprendre le monde tel qu’il est avant même de réaliser qu’il est tel qu’on pensait qu’il n’était pas. Et ça, c’est fort.

#42 - Réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste (réponse issue de l'article original)
Pas par Patrick Baud.

42

#43 - Réponse mauvaise foi bis (réponse issue de l'article original)
Par Sylkot

Comment carreler le sol d'une pièce parfaitement rectangle aux dimensions entières avec des carreaux à dimension entière sans avoir à en couper ? C'est impossible sans calculer un pgcd !

#44 - Réponse stand up (réponse issue de l'article original)
Gad Elmaleh n'était pas disponible pour venir enregistrer cette réponse, du coup, je l'ai fait moi-même.

Je sais pas si vous avez remarqué, mais les maths, ça sert à rien ! Nan, mais sérieux, ça sert à rien ! Ça vous a déjà servi à quelque chose, vous ? Nan, mais sérieux ! Par exemple, le compas... Vous avez déjà utilisé un compas, vous ? Je sais même pas à quoi ça sert moi ! Et les racines carrées, ça vous ont déjà sorti d'une galère ?  Voilà, c'est tout pour moi, c'était Jj !

#45 - Réponse topologie des familles (réponse issue de l'article original)
Par Terry Laire

À savoir comment compter les trous de la k-ième dimension de ta mère.

#46 - Réponse d’incompétent (réponse issue de l'article original)

Il faut bien une discipline sur laquelle on puisse dire que l'on a toujours été nul sans risquer de passer pour quelqu'un d’incompétent…

#47 - Réponse pharmacienne
Par Pharma Silica, qui vulgarise sur sa chaine les médicaments.
En pharmacie d’officine, les maths me permettent de calculer le nombre de boites à délivrer au patient, en fonction du nombre de prises par jour et de la durée du traitement. En laboratoire d’analyse médicale, les maths servent à calculer des indicateurs. Par exemple, l’INR, afin d’adapter si besoin les dosages des traitements anti-coagulants.

#48 - Réponse humaniste
Par Mylou, mon soutien #1.
A quoi ça sert les maths ? Question aussi vague que “A quoi ça sert le français?” Je pourrai vous parler des nombreuses utilités des mathématiques dans la vie usuelle et de l’importance d’une langue pour communiquer mais il est vrai qu’il est peu probable que la réduction d’endomorphisme ou la factorisation de polynômes vous servent à quoi que ce soit, mais pas plus que de savoir rédiger une dissertation en trois parties, soyons honnête. Pour autant peut-on juger ces connaissances et savoir faire comme étant inutiles ? Et bien non ! Les mathématiques forment une culture. Tout comme la pratique d’autres disciplines, elles vous permettent de construire votre pensée, de vous ouvrir sur le monde et ça c’est utile tous les jours et en toutes circonstances !

#49 - Réponse flagorneuse

Par Lê, de l'excellente chaine Science 4 all, pour ceux qui trouvent que je ne vais pas assez loin dans mes vidéos.
A quoi ça sert les maths ? Les maths, ça sert à faire des chaines Youtube avec des supers vidéos de deux minutes (deux minutes ?!).

 

#50 - Réponse finale (réponse issue de l'article original)
Si on peut trouver au moins 50 réponses différentes à la question “à quoi ça sert les maths”, c’est bien que, quelque part, elles doivent servir à quelque chose, non ?

 

Quelques petits regrets qu'il n'ait pas été question assez, à mon avis, des applications des mathématiques en informatique. Peut-être pour la vidéo VR sur Dailymotion en 2026 ?