Régulièrement, les journaux de presse en ligne publient dans leur rubrique "insolite" (la rubrique où la rigueur journalistique semble ne pas avoir voix au chapitre) des articles intitulés "incroyable, des chercheurs ont découvert l'équation de [...]". Entre les différents copier-collé et les traductions hasardeuses, les équations publiées sont en général assez éloignées de la formule originale... mais ce n'est pas trop grave, c'est la rubrique insolite ! C'est ainsi que l'on a pu lire chez Atlantico "Des mathématiciens ont mis au point la formule pour vivre un amour éternel : bon courage pour l’appliquer", chez Slate "La meilleure bière du monde existe, nous l'avons rencontrée" ou, pour être encore plus racoleur, "L'équation des fesses parfaites enfin dévoilée !" chez Entrevue.

Qui sont ces formules ? D'où viennent-elles ? Quels sont leurs réseaux ? Cela fait quelques temps que je collectionne ces formules hasardeuses et je me suis dit qu'il est enfin temps que je me débarasse de ce carton.

La meilleure route du monde

RouteParfaite

Variables :
R : Ratio de conduite (le ratio parfait étant de 10)
ab : Décélération lors des freinage (en m·s-2)
al : Accélération latérale durant les virages (en m·s-2)
af : Accélération durant les lignes droites (en m·s-2)
r : rayon des virages (en m)
l : longueur des lignes droites (en m)
v : vitesse(en m·s-1)

  • Auteurs : Hermann Tilke, architecte de voiture automobile, Mark Hadley, physicien (Université de Warwick) et John Wardley, concepteur de montagnes russes - étude sponsorisée par Avis, entreprise de location de voitures, et Mercedes-Benz
  • Méthodologie : expertise des experts
  • Ce que l'on peut conclure de cette formule : 
    - la meilleure route du monde serait, d'après cette formule, au Portugal. La départementale sarthoise que j'emprunte régulièrement n'est apparemment pas dans le top 25, malgré ses belles lignes droites.
    - cette formule peut être en fait simplifiée en R = (temps passé sur les lignes droites) / (temps passé dans les virages). Mais écrite comme ça, la formule aurait été trop simple à appliquer...
    - Mark Hadley n'est pas à son coup d'essai en terme d'études un peu absurdes, puisqu'il a aussi étudié les pâtes (pour Giovanni Rana), le Curry (pour Tilda Rice, voir plus bas) ou les Sandwiches (pour Frank PR)
    - Les traducteurs français de la page officielle de cette formule n'ont apparemment pas fait S...
    Conclusion : cette formule est complètement inutile, et donc, parfaitement dispensable.

Durée d'une relation amoureuse :

Pour les couples hétérosexuels :
L = 8 + 0.5Y - 0.2P + 0.9Hm + 0.3Mf + J - 0.3G - 0.5(Sm - Sf)²  + I + 1.5C

Pour les couples homosexuels :
L = 8 + 0.5Y - 0.2P + 2J - 0.3G - 0.5(S1 - S2)² - I + 1.5C

Variables :
L : Temps estimé de la durée de la relation amoureuse (en années)
Y : Temps depuis lequel chacun se connaît (en années)
P : Nombre cumulé d'ex de chacun
Hm : Importance accordée à l'honnêté par l'homme du couple (sur une échelle de 1 à 5)
Mf : Importance accordée à l'argent par la femme (sur une échelle de 1 à 5)
J : Importance accordée à l'humour par chacun, cumulé (sur une échelle de 1 à 5)
G : Importance accordée à la beauté par chacun, cumulé (sur une échelle de 1 à 5)
Sm et Sf / S1 et S2 : Importance accordée au sexe par chacun (sur une échelle de 1 à 5)
I : Importance accordée à la belle famille (sur une échelle de 1 à 5)
C : Importance accordée aux enfants (sur une échelle de 1 à 5)

  • Auteur : Inconnu, étude commandée par MSN - 2014
  • Méthodologie : sondage sur 2000 personnes
  • Ce que l'on peut conclure de cette formule :
    - Pour faire durer une relation de couple, il faut se connaître depuis longtemps mais ne pas avoir eu d'autres partenaires auparavant.
    - Au maximum, une relation née d'un coup de foudre peut durer 31.2 ans.
    - Une relation hétérosexuelle durera plus longtemps si chacun s'entend bien avec se belle famille, le contraire pour une relation homosexuelle.
    - Un couple homosexuel qui accorde de l'importance à l'humour durera plus longtemps qu'un couple hétérosexuel qui y accorde la même importance.
    - En ajoutant des grandeurs sans unités, on peut obtenir des durées
    Conclusion : cette formule est complètement con.

Meilleures conditions pour boire une bière :

E =  – (0,62 T² + 39,2W² + 62,4P²) + (21,8T + 184,4W + 395,4 P + 94,5 M – 90,25V) + 50 (S + F + 6,4)

Variables :
E : Plaisir ressenti lors de la dégustation d'une bière
T : Température, en °C
W : Temps avant de retourner travailler, en jours
P : Nombre de personne avec qui l'on partage cette bière
M : Humeur (sur une échelle de 1 à 5, 1 = sale journée)
V : Volume du fond sonore (sur une échelle de 1 à 5, 1 = très fort)
S : Qualité de la nourriture disponibles (sur une échelle de 1 à 5)
F : Qualité des snacks disponibles (sur une échelle de 1 à 5)

  • Auteurs : mathématiciens du MindLab (Université du Sussex), étude commandée par Taylor-Walker, une chaîne de pubs britannique.
  • Méthodologie : sondage sur 1000 personnes, questionnaire disponible en ligne
  • Ce que l'on peut conclure de cette formule : 
    - La meilleure bière se déguste à 17.6 °C
    - La meilleure bière se déguste le vendredi soir
    - La meilleure bière se partage avec 3 personnes
    La formule ne tient cependant pas compte de nombreux autres paramètres inclus dans l'étude : catégorie socio-économique, âge, sexe, région...
    Conclusion : Cette formule inutilement compliquée ne mérite pas vraiment ses coefficients à 4 chiffres significatifs

Décuplons les exemples !
Et j'en ai encore tout un tas en stock ! J'ai l'impression que toutes ces études ont un point commun, mais je n'arrive pas à dire quoi exactement...

JusteUnMeilleurSujetQueMonBoeufSautéAuCurry
Équation du curry parfait, par Mark Hadley, physicien à l'Université de Warwick (le même qui a pondu la formule de la meilleure route) (2013)
Étude commandée par la marque de riz Tilda
En fait, cette formule est une simple application de formules de volumes, mais elle s'accompagne d'une suggestion de présentation basée sur le nombre d'or. L'équation est donc incontournable !

AllIWantForChristmasIsYou

Équation du sapin parfait, par Nicole Wrightham et Alex Craig, étudiants de l'Université de Sheffield (2012)
Étude commandée par la chaîne de magasins Debenhams
L'équation aurait demandé deux heures complètes de travail acharné...

BougeTonBodyGal
Équation du parfait derrière, par David Holmes, psychologue à l'Université métropolitaine de Manchester (2006)
Étude sponsorisée par la marque de boisson Lambrini
Équation à prendre avec de très grosses pincettes, la plus fiable de mes sources est FoxNews. D'autant que, selon cette formule, si le rapport tour de hanche / tour de taille est égal à la texture de la peau, alors on serait en présence d'un fessier infiniment parfait...

ApresDeuxOuTroisVerresEllesParaissentToutesUnpeuPlusBelle
Effet de la bière sur la vision ("beer google"), par Nathan Efron, optométriste à l'Université de Manchester (2005)
Étude commandée par Bausch & Lomb, une marque de produits médicaux optique et par Speed dater, une entreprise de speed-dating

JAimeraisPartirEnWeekEndASaintMalo
Équation de la plage parfaite, par Dimitrios Buhalis, professeur en Management et Marketing à Université de Surrey (2005)
Étude commandée par l'agence de voyage Opodo par faire un top 25 des meilleures plages
Encore une fois, débrouillez-vous pour mesurer objectivement toutes ces variables

LeRetourDelInvasionDesZombiesNazisNecrophages
Équation du film d'horreur parfait, par des scientifiques du King's College de Londres (2004)
Étude commandée par la chaîne de télé Sky Movies
Faute de source fiables, je n'ai aucune idée de ce que la formule calcule, encore moins des unités, ni de ce que signifie vraiment ce sin x - 1. Cette formule n'est maintenant rien d'autre que des lettres posées aléatoirement les unes à côté des autres... 

Ah, je crois que je viens de trouver le point commun de toutes ces formules ! Chacune de ces formules contribue à faire passer au grand public l'idée que les sciences sont sans intérêt, et que les maths, c'est vraiment très compliqué.
Finalement, le seul but de ces formules, c'est d'écrire de façon tordue des choses simples afin de scientiser ce qui ne le mérite pas forcément, et donc, d'y ajouter une fausse couche de sérieux. Définir la meilleure route du monde où rouler en Mercedes ou la destination parfaite où voyager avec Opodo, c'est quelque chose de sérieux, bon sang !
Malheureusement, ça marche... On voit trop régulièrement des journaux reprendre aveuglément ces formules puisqu'elles ont leur caution scientifique, et tant pis si la syntaxe mathématique y est martyrisée (de toutes façons, personne ne va lire la formule...). Après tout, l'important, c'est que le plan marketing fonctionne !


Sources :
Bad science : Tesco Value Science
La meilleure route, durée d'une relation amoureuse, meilleure bière, sapin parfait, effet de la bière, fesses parfaites, film d'horreur parfait, plage parfaite, curry parfait