Que les choses soient claires : je veux bien soutenir les maths, mais il y a quand même certaines limites à ne pas franchir. J'en veux pour preuve ce morceau de rap découvert ici, interprété par les élèves du collège de Romylly-sur-Andelle, qui nous rappelle que le rap reste avant tout une musique revendicatrice et enragée...

Math'Rap

Et pour chanter en karaoké, voici les paroles :

{Refrain}
Si tu Math'rap, mon frère,
T'iras pas en enfer,
T'auras la bosse des maths,
Et tu verras qu'c'est bath !

En géométrie, il y a des symétries,
des perpendiculaires et des coplanaires.
Il ne faut pas rester en panne,
dans un triangle, une médiane
est une droite passant par un sommet
et par le milieu du côté opposé.
Les mathématiques, c'est diabolique, (bis)
faut calculer et faut raisonner. (bis)

{Refrain}

Le carré de l'hypoténuse
est égal, si je ne m'abuse,
à la somme des carrés
des deux autres côtés.
Pythagore, tu es très fort,
ton théorème nous rend blême.
Les mathématiques, c'est diabolique, (bis)
faut calculer et faut raisonner. (bis)

{Refrain}

En calcul, il faut savoir ses tables
et ses égalités remarquables :
1 + 1 est égal à 2, 2 + 2 est égal à 4,
3 × 2, ça fait 6 et 6 × 4 font 24,
(a + b) facteur de (a − b)
est égal à a carré − b carré.
Les mathématiques, c'est diabolique, (bis)
faut calculer et faut raisonner. (bis)

{Refrain}

La bissectrice d'un angle,
elle partage cet angle
en deux de même mesure
et ça, je vous l'assure.
En statistiques, y'a des graphiques,
des histogrammes et des diagrammes.
Les mathématiques, c'est diabolique, (bis)
faut calculer et faut raisonner. (bis)

{Refrain}

Oh oui, le Math'rap, à coups de math'rak,
t'es sûr qu'ça va rentrer, pas la peine de t'énerver,
pas la peine de t'exciter, pas la peine de disjoncter,
il suffit juste de raper, de te mettre à bouquiner
le temps d'une math'inée, et t'auras tout pigé.
Pour les maths, ce sera OK... yeah !...

(Et ne croyez pas la catégorisation de cette note, j'essaie juste de ne pas trop les diversifier)