Choux romanesco, Vache qui rit et intégrales curvilignes

Pomme de pin, ananas, tournesol, marguerite, cactus...

(A noter que cette note serait bien plus agréable à lire en printemps, il va falloir faire un petit effort d'imagination)

Allez, courez tout de suite dans votre jardin, et ramenez-moi une jolie fleur (marguerite, tournesol ou quelque chose comme ça). Si vous avez des pommes de pin ou des cactus, c'est pas mal aussi. Si vous n'avez pas de fleur, ou pas de jardin, allez chercher un ananas. Si vous n'avez rien, regardez simplement les photo ci-dessous :

Dahlia

Un dahlia (photo pas de moi)

Tournesol

Un tournesol (Photo toujours pas de moi)

Callistemon

Des callistemons (Photo de moi... Nan, je plaisante)

Zantedeschia

Un (ou une ?) zantedeshia (Si la photo était de moi, j'aurais au moins su si c'était un ou une)

Bon, maintenant qu'on a bien regardez, on va compter ! (Vous êtes quand même sur un blog sur les maths, vous ne croyiez tout de même pas qu'on allait se limiter à regarder des fleurs !). Il va donc falloir compter le nombre de spirales de chaque sens sur chacun des végétaux pré cités. Par exemple, prenons ce tournesol :

double_spiral

D'un côté, vous avez 21 spirales, et de l'autre, 34 spirales. Sur l'ananas que vous avez pris tout à l'heure, il y a 8 spirales dans un sens, et 13 dans l'autre (si si, vérifiez !). Sur la photo de tournesol un peu plus haut, il y en a beaucoup dans un sens, et beaucoup dans l'autre (en fait, c'est 34 et 55). Si vous n'avez pas le courage de compter le tournesol, comptez alors les callistemons, ça donne 3 d'un côté et 5 de l'autre.

Bon, et maintenant, si je vous parle de la suite de Fibonacci, c'est à dire la suite définie ainsi :

Fibo

(Pour les non matheux, c'est la suite de nombres telle que chaque nombre est la somme des deux précédents : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610, 987, 1597, 2584, 4181, 6765, 10946, 17711, 28657...)
On l'appelle suite de Fibonacci, du surnom du mathématicien qui a étudié la copulation des lapins. *

Et c'est là que tout le monde est épaté (enfin, moi, en tout cas...) comme un criquet : tous les nombres cités en gras tout à l'heure appartiennent à cette suite ! Vous pouvez vérifier à présent avec n'importe quel végétal qui présente des spirales, et vous retrouverez des nombres consécutifs de la suite de Fibonacci.

La question, à présent, c'est "Mais pourquoi ?". Et la réponse que je donne pour l'instant, c'est "Je sais pas, laissez-moi faire des recherches, vous saurez tout dans une prochaine note !".

* (Si si, je vous assure, même que l'énoncé du problème, c'est « Possédant initialement un couple de lapins, combien de couples obtient-on en douze mois si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du second mois de son existence ? » (La réponse, c'est 233))

Posté par El Jj à 21:25 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Pomme de pin, ananas, tournesol, marguerite, cactus...

    Maintenant je suis dégouté de la nature
    Mais c'est vrai que c'est quand même drôlement intéressant tout ça.

    Posté par Zetron, 25 novembre 2006 à 21:55 | | Répondre
  • C'est en effet épatant ! Même si tu y as déja pas répondu, je me demande pourquoi !

    Posté par Tipierre, 25 novembre 2006 à 22:31 | | Répondre
  • Ben je suis contente de voir que tu connais quelques noms de fleurs maintenant (ils sont bizarre tes calistemons quand meme...) comment ça tu vas pas les retenir c'était pas le sujet ? ah pardon...(retourne dans son champ de paquerettes et de jasmins^^)

    Posté par Mylou, 25 novembre 2006 à 22:32 | | Répondre
  • La nature entière est faite de maths (entre le nombre d'or, Fibonacci, les fractales...), niark !

    La copulation des lapins ? ô_O Mon père m'avait montré un bouquin parlant de la population des lapins (en prenant en compte le fait qu'ils se fassent bouffer), et... Pour étudier cela, les fractales interviennent.
    Fibonacci aurait donc fait joujou avec les fractales, lui aussi ?

    Pour revenir à ta note : c'est vrai que TOUS les ananas ont 8 spirales dans un sens, et 13 dans l'autre ? (T'as vérifié sur plusieurs ananas ? ^^) Et ils arrivent à tous être différents quand même ? Ça, ça m'épate !

    Posté par Kaki, 26 novembre 2006 à 00:05 | | Répondre
  • Zetron > Tant qu'il te reste l'ordinateur... (Quoiqu'il y a plus de maths dans un ordi que dans la nature...)

    Tipierre > Bientôt la réponse, alors...

    Mylou > Qu'est ce qu'ils ont de bizarre, mes calistemons ? EN même temps, c'est la première fois que j'en vois, donc...

    Kaki > Et tout se recoupe, puisque le nombre d'or est dans la suite de Fibonacci, et la suite de Fibonacci est dans le triangle de Pascal, et donc, dans le triangle de Sierpinski !
    Et pour en venir aux ananas, j'ai lu ça sur internet, et ai tout de suite couru dans ma cuisine pour découvrir sur un exemple que ça marchait bien. J'invite tout le monde à évidemment essayer...

    Posté par El Jj, 26 novembre 2006 à 00:28 | | Répondre
  • C'est dingue cette histoire !
    Tu sais que c'est Pourquoi Pas ? qui va nous faire une crise cardiaque la prochaine fois qu'elle va venir ?? J'exige que tu lui verses d'avance des frais de dommages et intérêts ! Et plus vite que ça !

    Posté par Phoenixx, 26 novembre 2006 à 20:48 | | Répondre
  • Lol Phoenixx j'avoue que pendant une demi-seconde je me suis demandée si j'étais bien sur un blog consacré aux maths ^^
    Mais c'est super intéressant tout ça ! Il y a aussi certaines fourmis qui utilisent le nombre d'or pour les proportions de leur fourmillière, c'est dingue, non ?

    Posté par PP?, 27 novembre 2006 à 13:18 | | Répondre
  • Abab connaissait la suite de Fibonacci!!! Il y a même une illustration de la suite des lapins dans son livre de maths!! Super non? non? bon, bah tant pis..

    Posté par abab, 29 novembre 2006 à 14:55 | | Répondre
  • jolies photos mêmes si elles ne sont pas de toi^^

    pff dire que même dans la nature il y a des maths.. sniff..

    Posté par titefrog, 30 novembre 2006 à 15:48 | | Répondre
Nouveau commentaire
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.